Skip to content

Artifice - Artifice Page 24 Transcript

Artifice - Artifice Page 24 Transcript published on No Comments on Artifice - Artifice Page 24 Transcript

PANEL 1:

A) JEFF: EH BIEN, JE NE SUIS PAS TON FOUTU RAT DE LABORATOIRE !

PANEL 2:

B) JEFF: POURQUOI EST-CE QUE TU PEUX PAS JUSTE ME TUER ET EN FINIR ?!

C) DEACON: PARCE QUE J’AI BESOIN DE TOI. JE N’AI PAS ACCÈS À CES ORDINATEURS SANS TOI. ILS ONT ÉTÉ PROGRAMMÉS CONTRE LES ÊTRES SYNTHÉTIQUES.

D) JEFF: MON COEUR SE BRISE…

PANEL 3:

E) DEACON: AH. TU ES FÂCHÉ CONTRE MOI PARCE QUE J’AI TUÉ LES AUTRES COLONS.

PANEL 5:

F) JEFF: PAS VRAIMENT. ON ÉTAIT PAS PARTICULIÈREMENT PROCHES.

G) DEACON: NON ?

PANEL 6:

H) DEACON: DONC, POURQUOI EXACTEMENT N’ÉTAIS-TU PAS AVEC EUX, JEFF ?

PANEL 7:

I) JEFF: PARCE QU’ILS M’ONT LAISSÉ DERRIÈRE. PARCE QU’ILS SE FICHAIENT QUE JE VIVE OU QUE JE MEURS. PARCE QUE JE SUIS DIFFÉRENT.

J) DEACON: (FROM OFF-PANEL) DIFFÉRENT… DE QUELLE FAÇON ?

Artifice - Artifice Page 4 Transcript

Artifice - Artifice Page 4 Transcript published on No Comments on Artifice - Artifice Page 4 Transcript

PANNEAU 1:

A) ROY: MAIS EXPLIQUE LUI ÇA.

B) ROY: REGARDE-LE, BOB. ME REGARDANT AINSI.

PANNEAU 2:

C) ROY: DES OUTILS, CE N’EST PAS CENSÉ PENSER. CE N’EST PAS CENSÉ RESENTIR.

PANNEAU 3:

D) ROY: (EN PETIT)ET LES OUTILS NE SONT SURTOUT PAS CENSÉS DE SE FÂCHER ET DE MORDRE LA MAIN QUI LES NOURRIS…

PANNEAU 4:

E) BOB: TU CONNAISSAIS QUELQU’UN EN RÉCUPÉRATION…

PANNEAU 5:

F) BOB: HÉ…. REGARDE… ROY… PEUT-ÊTRE TU DEVRAIS ALLER TE REPOSER. J’APPÈLERAI LA CENTRALE ET ILS POURRONT-

G) ROY: JE CONNAISSAIS PLUSIEURS HOMMES EN MISSION DE RÉCUPÉRATION, BOB.

H) ROY: MAIS TU N’AS PAS À T’INQUIÉTER. JE SUIS HUMAIN. JE PEUX FAIRE MA CHRIST DE JOB.

PANNEAU 6:

J) ROY: MAIS NOTRE CHÈR DEACON ICI, N’EST PAS HUMAIN. IL N’EST MÊME PAS VIVANT.

K) ROY: C’EST UN DISQUE DUR BRISÉ ET À CAUSE DES ACTIONS QU’IL A COMIS, IL DEVRAIT ÊTRE SCRAPÉ ET FONDU, ET NON OFFERT DES BISCUITS ET UN BON VERRE DE LAIT.

The Young Protectors: Engaging the Enemy - The Young Protectors: Engaging The Enemy Chapter Two—Page 42 Transcript

The Young Protectors: Engaging the Enemy - The Young Protectors: Engaging The Enemy Chapter Two—Page 42 Transcript published on No Comments on The Young Protectors: Engaging the Enemy - The Young Protectors: Engaging The Enemy Chapter Two—Page 42 Transcript

CASE 1:
KYLE
Je… Je ne- ! {Urrh} Sois maudit, je ne te– ! {Urrgh}
CASE 2:
ANNIHILATOR
Qu’est-ce que c’est que ça ?!
CASE 3:
ANNIHILATOR
Tu ne devrais pas pouvoir bouger du-
CASE 4:
KYLE
Salaud !
ANNIHILATOR
Ahhh!
CASE 5:
KYLE
Je… ne… te… laisserai pas… Je… ne… te… laisserai pas !

The Young Protectors: Engaging the Enemy - The Young Protectors: Engaging The Enemy Chapter Two—Page 23 Transcript

The Young Protectors: Engaging the Enemy - The Young Protectors: Engaging The Enemy Chapter Two—Page 23 Transcript published on No Comments on The Young Protectors: Engaging the Enemy - The Young Protectors: Engaging The Enemy Chapter Two—Page 23 Transcript

CASE 1:
KYLE
Ne t’en fais pas. Ce n’est pas que je n’aimais pas ça.
CASE 2:
KYLE
Plutôt le contraire, en fait…
CASE 3:
ANNIHILATOR
Ah. D’accord. Je crois comprendre.
Les choses arrivaient à un point critique, n’est-ce pas ?
KYLE
Hem. Quelque chose comme ça.
CASE 4:
KYLE
J’imagine que je vais devoir apprendre un peu à, euh, me contrôler, hein ?
CASE 5:
ANNIHILATOR
Peut-être. Mais pas ce soir.
Ce soir je ne veux pas du tout que tu retiennes.
Le sexe, le vrai, n’a rien à voir avec la retenue.
CASE 6:
ANNIHILATOR
Tu sais que tu ne peux pas me faire de mal, n’est-ce pas ?

The Young Protectors: Engaging the Enemy - The Young Protectors: Engaging The Enemy Chapter Two—Page 5 Transcript

The Young Protectors: Engaging the Enemy - The Young Protectors: Engaging The Enemy Chapter Two—Page 5 Transcript published on No Comments on The Young Protectors: Engaging the Enemy - The Young Protectors: Engaging The Enemy Chapter Two—Page 5 Transcript

CASE 1:
KYLE
Non. Rien de confirmé, en tout cas.
Alors… Ça veut dire que vous avez arrêté ?
ANNIHILATOR
Qu’en penses-tu ?
CASE 2:
KYLE
Je ne pense pas que vous ayez complètement abandonné.
Mais peut-être que voler des banques et tout ça, c’était trop, euh, risqué.
Et peut-être que vous n’aimiez pas faire du mal à des innocents.
CASE 3:
KYLE
Donc, je pense que vous faites plutôt autre chose.
ANNIHILATOR
Bien vu, Kyle.
Bien sûr, à mes yeux, “innocent” n’est habituellement qu’une façon gentille de dire “ignorant”.
Dangereusement ignorant dans le monde moderne…
CASE 4:
ANNIHILATOR
Mais tu as raison. À ce stade de ma vie, je ne prends aucun plaisir à faire du mal.
CASE 5:
ANNIHILATOR
Et aussi, tu découvriras qu’une fois que tu as de l’argent, il y a tellement de façons d’en amasser plus.
Très peu requièrent de la violence physique, et parmi les méthodes les plus efficaces, un petit nombre – toujours décroissant – n’apparaît pas du tout dans la presse.
CASE 6:
KYLE
Alors, vous êtes comme… un criminel en col blanc maintenant ?

The Young Protectors: Engaging the Enemy - The Young Protectors: Engaging The Enemy Interlude One—Page 5 Transcript

The Young Protectors: Engaging the Enemy - The Young Protectors: Engaging The Enemy Interlude One—Page 5 Transcript published on No Comments on The Young Protectors: Engaging the Enemy - The Young Protectors: Engaging The Enemy Interlude One—Page 5 Transcript

CASE 1:
SPOOKY JONES
Un problème avec un groupe de filles qui nous imaginent nus tout en exprimant leur créativité ?
CASE 2:
SPOOKY JONES
Tu as raison. Je devrais y consacrer une vraie réflexion
CASE 3:
SPOOKY JONES
Je me demande ce qu’elles porteraient…
CASE 4:
TSUNAMI
Regarde ça ! C’est toi et moi ! Ça ne te pose pas de problème non plus ?
CASE 5:
SPOOKY JONES
Oh, mec, t’as raison !
C’est n’importe quoi !

The Young Protectors: Engaging the Enemy - The Young Protectors: Engaging The Enemy Chapter One—Page 47 Transcript

The Young Protectors: Engaging the Enemy - The Young Protectors: Engaging The Enemy Chapter One—Page 47 Transcript published on No Comments on The Young Protectors: Engaging the Enemy - The Young Protectors: Engaging The Enemy Chapter One—Page 47 Transcript

CASE 2:
A) ANNIHILATOR: Et bien… À ce moment précis…
B) ANNIHILATOR: Je dois avouer que cela remplit mon coeur de plus de joie que je n’aurais jamais cru possible.
CASE 4:
C) KYLE: Um, ça va chauffer ?
CASE 5:
D) KILLER: Non

The Young Protectors: Engaging the Enemy - The Young Protectors: Engaging The Enemy Chapter One—Page 24 Transcript

The Young Protectors: Engaging the Enemy - The Young Protectors: Engaging The Enemy Chapter One—Page 24 Transcript published on No Comments on The Young Protectors: Engaging the Enemy - The Young Protectors: Engaging The Enemy Chapter One—Page 24 Transcript

CASE 1:
A) KYLE: O.K.
CASE 2:
B) ANNIHILATOR: Je suis sûr que ça doit te paraître âgé.
C) KYLE: Um, non, pas du tout.
CASE 4:
D) KYLE: D’accord. Ouais. C’est beaucoup plus vieux.
E) KYLE: Mais… Je ne sais pas…
F) ANNIHILATOR: Qu‘est-ce que tu ne sais pas ?
CASE 5:
G) KYLE: Vous êtes juste… Bin, c’est un peu comme la dernière fois…
H) KYLE: Je crois que je passe un meilleur moment que ce à quoi je m’attendais.
CASE 6:
I) ANNIHILATOR: Il y a de grandes différences entre nous, Kyle. Ça ne sert à rien de le nier.
J) ANNIHILATOR: Mais être avec quelqu’un de différent peut être une bonne chose. Ça peut te rendre fort dans des domaines où tu es faible.
K) ANNIHILATOR: Pas une si mauvaise chose pour un héros, non ?
CASE 7:
L) KYLE: J’imagine…
M) KYLE: Écoutez, je peux vous demandez quelque chose ?
N) ANNIHILATOR: C’est un premier rendez-vous. C’est le but qu’on apprenne à se connaître.
O) ANNIHILATOR: Demande donc.

The Young Protectors: Engaging the Enemy - The Young Protectors: Engaging The Enemy Chapter One—Page 8 Transcript

The Young Protectors: Engaging the Enemy - The Young Protectors: Engaging The Enemy Chapter One—Page 8 Transcript published on No Comments on The Young Protectors: Engaging the Enemy - The Young Protectors: Engaging The Enemy Chapter One—Page 8 Transcript

CASE 1:
A) FLUKE: Et c’est pour ça que c’est moi qui y vais en premier.
CASE 2:
B) FLUKE: J’ai eu un gros accident de voiture ce matin. L’avant est complètement écrasé et je venais de finir de la payer.
C) FLUKE: Je suis gonflé à bloc, les gars.
CASE 3:
D) SPOOKY: Et ben punaise Fluke, c’est vraiment la poisse
E) KYLE: C’est vrai, Paul? T’adores
cette voiture.
CASE 4:
F) FLUKE: Effectivement.
CASE 5:
G) FLUKE: Mais j’aime encore plus sauver des gens.

The Young Protectors: Engaging the Enemy - The Young Protectors: Engaging The Enemy—Page 14 Transcript

The Young Protectors: Engaging the Enemy - The Young Protectors: Engaging The Enemy—Page 14 Transcript published on No Comments on The Young Protectors: Engaging the Enemy - The Young Protectors: Engaging The Enemy—Page 14 Transcript

CASE 1:
A) ANNIHILATOR: Je veux que tu m’embrasses.
CASE 2:
B) ANNIHILATOR: Et je ne veux pas d’un petit bisou insipide sur la joue.
C) ANNIHILATOR: Ni de “beurk” ou de tentative d’essuyer ta bouche après.
CASE 3:
D) ANNIHILATOR: Je veux un vrai baiser, entier, passionné, et je dois pouvoir croire que tu le veux vraiment.
E) KYLE: Vous n’êtes pas sérieux!
CASE 4:
F) ANNIHILATOR: Terriblement sérieux.
CASE 5:
G) ANNIHILATOR: C’est ça… ou j’appelle les journaux à scandale.
H) ANNIHILATOR: À toi de choisir.

Primary Sidebar